Comment le Community Management peut booster votre stratégie d'entreprise

Il y a encore 6 mois de cela, je passais mon premier stage en tant que Community manager chez Interaktive. Une expérience qui m’a permis de connaître un métier vaste et passionnant qui exige beaucoup de documentations et surtout de réflexion et de créativité.

Avec 3,775 milliards d’internautes connectés dans le monde dont 281 millions d’africains et 8,7 millions de sénégalais, Internet a fini par supprimer toutes les frontières qui existaient entre les pays. Plus aucune limite ne se met à travers les habitants. De même, pour une entreprise, aucune excuse n’est plus valable quant à l’élargissement de sa communication vers de nouveaux horizons, de nouveaux lieux de fréquentation des consommateurs.
La solution passe par Community management efficace, qui assure un retour sur investissement.

Définition du Community management

D’après wikipédia, le terme « community management » désigne l’activité de gestion de la présence d’une marque ou d’une organisation sur les réseaux sociaux et autres espaces communautaires. Cette définition simple, mais très claire, ne rend pas pour autant la tâche du community managemer facile.
Pour mon cas, multiples tâches m’ont été confiées lors de mon stage parmi lesquelles :

  • développer et gérer la présence de nos clients sur les réseaux sociaux,
  • faire connaître nos clients,
  • engager les communautés
  • promouvoir les produits et services de nos clients,
  • Identifier, atteindre et informer les cibles,
  • Etablir ou renforcer la notoriété de marques,
  • Interagir avec les cibles,
  • favoriser plus de ventes,
  • Surveiller les concurrents ; et j’en passe...
    Ces tâches peuvent être considéré comme les principaux objectifs du community manager. Mais il n’en reste pas là. Tout dépend des objectifs fixés au préalable par les entreprises. Ce qui sous-entend une parfaite relation entre le community manager et son entreprise.

Pertinence du Community management

De ce qui précède, nous pouvons facilement en déduire l’importance du community management. Rappelons juste qu’aujourd’hui, l’entreprise ne décide plus à la place des consommateurs. Ils sont devenus seuls maîtres à bord qui choisissent et délaissent des produits. Leurs avis comptent plus que tout pour le producteur. D’où l’importance d’un dialogue entreprise/clients ; régulé par un community manager.
Le community manager sera donc chargé de collecter l’ensemble des demandes, avis et suggestions des clients qu’il transmettra à sa direction ; au risque de faire perdre des clients à son entreprise.

Au Sénégal, et partout dans le monde, ce métier a bien fini par s’imposer. En 2017, la publicité des médias sociaux a dépassé celle de la presse selon le rapport Advertising Expenditure Forecasts de Zenith (Publicis Media). On note 205 milliards de dollar dépensés comme investissements publicitaires sur le net contre seulement 192 milliards pour la télévision. Les entreprises, artistes, et même les personnages publics l’ont bien compris : les médias sociaux sont incontournables.
Tout le monde est en course pour conquérir de nouveaux clients, pour se faire une bonne visibilité, ou encore, pour vendre plus de produits ; le tout avec un budget publicitaire moins cher.

Mais internet, ce n’est pas que de la visibilité ou de l’engagement. Votre entreprise doit devenir agile sur les RS au risque de devenir fragile. Il ne faut pas être un simple spectateur sur les réseaux sociaux. Vous avez avant tout des objectifs auxquels vous devez répondre : la communication, la notoriété, le trafic etc. Et c’est là qu’intervient le community manager.

Il est donc important de ne pas dénaturer votre message pour tomber dans le piège en publiant que des contenus drôles car c’est ce qui marche sur internet.

Outils et Réseaux Sociaux

La réussite d’un bon community management passe forcément par une parfaite maîtrise des outils et des réseaux sociaux.
Voici quelques impératifs :

  • une bonne connaissance des cibles,
  • préparation des types de contenus à publier,
  • définition d’une fréquence de publication, le champ d’application et le budget publicitaire
  • une bonne maitrise des outils de programmation sur Facebook, twitter...,
  • une connaissance des dimensions de photos recommandées pour chaque réseau social
  • savoir anticiper sur les risques,
  • savoir mettre en place une animation et des jeux concours pour engager les communautés,
  • avoir une maîtrise des logiciels de création de contenus comme photoshop, Final cut pro…,
  • maîtriser les statistiques sur les réseaux sociaux et avoir une bonne capacité d’analyse,
  • faire des rapports hebdomadaires pour en tirer des ajustements entre autres. (pour plus d’infos sur cette partie, je vous renvois vers les 7 astuces décisives pour connaître le succès).

En ce qui concerne les réseaux sociaux, les plus importants restent Facebook qui totalise 2 milliards d’utilisateurs, Instagram qui se fait 400 millions d’utilisateurs actifs par mois et un taux d’engagement 58 fois plus élevé que sur facebook ; Twitter avec ses 330 millions d’utilisateurs actifs chaque mois, Linkedin qui est en tête des réseaux sociaux professionnels avec 500 millions d’inscrits et de plus en plus, Snapchat et whatsapp qui sont très pertinent pour un bon engagement.

Chaque réseau a sa propre particularité. L’entreprise ne doit pas plonger sur tous les réseaux sociaux et y communiquer de la même manière. En effet, facebook est plus pertinent pour une communication de masse par rapport à Linkedin qui, par exemple, est réservé aux professionnels.

Nous vous parlerons très prochainement du cas Facebook, le premier réseau social au monde dans un autre article.
Pour l’instant, retenez bien ceci : avoir des fans c’est pas important, mais avoir des clients satisfaits c’est encore plus important. Ne soyez pas uniquement dans la promotion : essayez aussi l’« Interaktivité ». Et si vous comptez vous lancer, nos services sont pour vous.