Les métiers du digital

Aujourd’hui, le digital est partout. Il occupe une place primordiale au sein de toute organisation et dans tous les secteurs d’activité, la transformation digitale s’impose comme une nécessité vitale. Ce changement a modifié l’écosystème des métiers et nous assistons à la floraison de multiples métiers dans le monde du numérique au même moment où d’autres tendent à disparaître dans les entreprises. Dans cet article, nous allons vous montrer les 10 métiers les plus prisés dans le domaine du digital.

Avant de commencer, il faut savoir qu’il existe trois grandes familles de métiers dans le digital. Nous avons les métiers de la création, les métiers du développement web et les métiers du web marketing. Les métiers de la création regroupent les métiers qui s’occupent de l’apparence et du design du site web ou de la marque de l’entreprise (Illustrateur, web designer, UX designer). Les métiers du développement web sont composés des métiers spécialisés au langage web et à la programmation ( chef de projet digital, développeur web). Et la troisième famille regroupe l’ensemble des métiers qui s’occupent du volet marketing digital de l’entreprise (community management, traffic manager, chef de projet digital, social média manager etc).

Webdesigner

Encore appelé infographiste ou graphiste internet, le webdesigner a pour principale mission la conception et la réalisation du design et de l’ergonomie d’une interface web. Il est tenu d’abord d’analyser le besoin du client afin de concevoir le site web selon la demande du client (structure du site, ergonomie etc), ensuite il doit réaliser la maquette du site c’est-à-dire la position des éléments, l’architecture et l’arborescence du site. Et enfin, le webdesigner doit établir la charte graphique du site et assurer le suivi de la réalisation des éléments graphiques. Créatif et innovant, titulaire d’un bac+2 en communication visuelle ou multimédia, le webdesigner doit également effectuer des veilles design afin d’être plus productif dans son domaine.

Illustrateur 3D

Ce métier du digital s’apparente à celui d’un artiste. L’illustrateur 3D crée, manipule et donne vie à des images numériques. Son objectif principal est de véhiculer un message et de susciter des émotions. Il peut créer des images pour l’édition, la presse , les jeux vidéos ou encore la publicité. L’illustrateur 3D utilise les logiciels Illustrator et Photoshop pour mener à bien ses missions. C’est un métier de passion qui nécessite certaines qualités et compétences tels qu’une grande créativité, une bonne imagination, un talent pour le dessin et un esprit commercial. Souvent, ce métier est confondu avec celui d’un graphiste. Mais la différence entre ces deux métiers c’est que l’illustrateur 3D réalise les dessins alors que le graphiste lui s’étend sur les structures de conception. En général, les illustrateurs sont formés dans les écoles d’art.

UX designer

L’UX designer, de l’anglais User Experience designer est un concepteur d’interface numérique. Ce poste correspond à l’évolution du poste de webdesigner. L’UX designer est en charge de la mise en place de plateformes en ligne spécifiquement pensée pour répondre au besoin de l’internaute. Il intervient sur les critères déterminants du besoin de l’utilisateur et propose une amélioration, une meilleure accessibilité de l’interface. Pour ce faire, il s’appuie sur les problèmes rencontrés pour retravailler la visibilité de la marque, la crédibilité, la simplicité d’utilisation du site et l’intuition du système. Il est en coopération avec les développeurs, les webdesigners, et le chef de projet web. L’UX designer est un expert du multimédia et maîtrise parfaitement la programmation informatique. Il présente de bonnes capacités de collaboration et une aisance relationnelle. Pour accéder au métier d’UX designer, il faut être un diplômé en bac +3 ou bac+5 d’une formation spécialisée dans le secteur du digital et posséder une première expérience en webdesign ou en marketing.

Développeur web

Freelancer ou employé d’entreprise, le développeur web est chargé de nombreuses missions. Sa principale mission est l’analyse des besoins techniques d’un client ainsi que les solutions adaptées. Ceci nécessite la rédaction d’un cahier de charge. S’en suit alors la conception du site internet avec une architecture idéale. Après ces phases, vient le développement qui n’est rien d’autre que de rédiger les lignes de codes des différentes parties du site. Le développeur web est tenu d’organiser des tests pour vérifier le bon fonctionnement des fonctionnalités et corriger les éventuels erreurs techniques . Il travaille en collaboration avec le chef de projet pour bien définir les besoins de la clientèle. L’informatique et la culture du web sont très importants pour lui car lui permettant de s’adapter à l’évolution des nouvelles technologies. Généralement un bac+2 en informatique est indispensable pour devenir un développeur web mais le mieux serait de continuer vers un master 2 en informatique.

Chef de projet web

Le chef de projet web dirige et coordonne les projets web. Il est responsable de la création, de la mise en oeuvre et de la gestion de ses projets . C’est un véritable chef d’orchestre qui assure le lien entre le demandeur et le développeur, le webdesigner, le chef de projet digital. Il établit le cahier de charges, dresse la ligne éditoriale et le plan du site. Il élabore aussi le budget nécessaire pour chaque phase de travail. Le chef de projet web a un champ d’action très large avec les différents outils internet ( applications mobile, site e-commerce, site vitrines, portail etc) et les actions possibles telle que la mise en oeuvre des stratégies de référencement( SEM-SEO), l’animation de campagnes on-line, l’analyse de trafic et de visibilité etc. Il est également à l’aise avec les logiciels et à de bonnes notions en développement. C’est un métier qui demande rigueur et organisation. Le chef de projet web a un bac+ 2 en informatique ou en communication et une licence ou un master professionnel dans le domaine de l’informatique et de la gestion de projet web.

Data analyst

Le data analyst est un spécialiste des chiffres et de l’analyse de bases de données. Sa mission est de consolider des données venant de différentes sources, de les analyser et d’en extraire des informations qui permettent à l’entreprise de mieux piloter ses activités. Il crée les bases de données et selon les besoins de l’entreprise, il est capable de sortir les chiffres précieux et utiles sous différents formes (rapports, tableaux de bords, présentations). Le data analyst doit donc avoir une parfaite connaissance de son entreprise car il gère l’administration, la modélisation des bases de données et aussi l’architecture des bases. Il doit également avoir des compétences solides en statistiques, en business intelligence et en informatique. Devenir data analyst nécessite une formation spécialisée dans une école de marketing ou bien une école de digital.

Chef de projet digital

Le chef de projet digital a pour mission la conception de la stratégie de communication digitale d’une entreprise. Il sert d’interface entre les différentes équipes du projet et coordonne le travail de ses collaborateurs (développeurs, web designer etc). Le chef de projet digital a un champ de travail très large. Il intervient sur l’ensemble de la chaîne de projet : de la phase de réflexion à la phase de production. Il doit faire en sorte que le besoin et le budget du client soit respecté dans le temps imparti. Le chef de projet digital a des compétences en management, en gestion de projet et des connaissances techniques dans le domaine de l’informatique. En plus de cela, il doit être rigoureux et très réactif. Il doit également être doté d’un bon sens de l’écoute et avoir des qualités relationnelles afin de mieux gérer son équipe. Le chef de projet digital est autonome ; il peut travailler à son propre compte ou intégrer une entreprise. Pour devenir chef de projet digital, il vous faut avoir une formation qui vous prépare à toutes ces missions. On retrouve ces formations dans les écoles spécialisées dans le numérique, les écoles d’ingénieurs et les écoles d’informatique.

Community manager

Le community manager est tenu d’assurer la présence d’une société ou d’une marque sur les réseaux sociaux. Son rôle est de créer et de gérer une communauté d’internautes en publiant des messages clés de l’entreprise sur les réseaux sociaux, en veillant aux commentaires, et en entretenant une relation de confiance avec les clients. Le community manager a un plan stratégique bien défini selon les besoins de la clientèle et aussi selon les objectifs de l’entreprise. Il doit avant tout développer la notoriété d’une marque sur le web et pour cela il participe à la création des valeurs de la communauté. Il travaille avec une équipe composée d’un chef de projet web, d’un responsable marketing, d’un trafic manager et éventuellement d’un rédacteur web. Ce nouveau métier de la communication web requiert un diplôme d’école de communication ou de marketing et une maîtrise des outils de communication et de veille concurrentielle tels que les blogs, les forums, les réseaux sociaux, Google Adwords, l’e-mailing etc. Un community manager qui veut exceller dans son domaine doit avoir certaines qualités à savoir être social et ouvert d’esprit, avoir une bonne orthographe et des qualités rédactionnelles.

Le traffic manager

Connu aussi sous le nom de responsable de l’acquisition, le trafic manager est celui qui gère l’ensemble du trafic d’un site internet (nombre de visites et de visiteurs d’un site web). La fonction d’un traffic manager est de développer des campagnes sur internet pour accroître la portée de l’activité de l’entreprise sur le net. Ainsi, il est amené à intervenir dans des domaines comme le référencement naturel, les réseaux sociaux, les liens sponsorisés , les partenariats ou encore l’e-mailing. Le traffic manager utilise des outils comme Google Analytics pour suivre et analyser l’audience du site. Il construit des tableaux de bords grâce à des outils de datamining. Pour rester compétitif le trafic manager doit se tenir informé des nouvelles dans son domaine et surveiller ses concurrents. Cette nouvelle fonction est principalement marketing spécialisée dans la conversion et le ciblage. Il n’existe pas de formation type pour ce métier mais une connaissance de l’environnement du web et une maîtrise des règles publicitaires est exigée.

Social média manager

Le social media manager ou responsable des médias sociaux définit la stratégie de l’entreprise sur les réseaux sociaux et accompagne sa mise en oeuvre. Cette stratégie vise à améliorer l’e-réputation d’une marque et sa visibilité sur internet. Facebook, Twitter, Linkedin, Instagram, Youtube etc , tous ces réseaux sociaux n’ont pas de secret pour le social media manager. Il travaille souvent sur le volet communicationnel et essaie d’avoir une longueur d’avance pour anticiper et innover. Il participe aussi à l’élaboration de la stratégie globale marketing de l’entreprise. En tant qu’expert en réseau sociaux, il pilote l’ensemble des actions et gère une ou plusieurs équipes composées de community manager, webdesigner, illustrateur. Ressortissant d’un Bac +3 ou Bac+5 en marketing digital, le social media manager doit avoir une expérience en community management ou en gestion de projet web.